HomeActualitéVerder fait évoluer sa gamme avec la version iDura

Verder fait évoluer sa gamme avec la version iDura

Avec le lancement de la gamme de pompes péristaltiques Verderflex iDura, le spécialiste du pompage Verder innove encore : les pompes iDura constituent la version Plug-and-Play de la gamme existante Dura et intègrent un variateur de fréquence IP66 ainsi qu’une technologie de détection de rupture de tuyau. Découvrons-la plus en détail.

 

Michael Chopineau, technico-commercial Pompe Secteur Centre/Est chez Verder.

La division Liquids du groupe Verder, considérée comme l’un des leaders mondiaux dans la production de pompes industrielles destinées aux marchés de niche, a récemment mis en avant sa capacité à innover. Les pompes péristaltiques présentent sur le marché fonctionnent généralement par rapport à une vitesse de rotation et offrent déjà une bonne polyvalence par rapport à la viscosité : elles fonctionnent lentement, avec des débits fixes. Michael Chopineau, technico-commercial chez Verder, explique : « Nous avons souhaité apporter davantage de polyvalence à nos pompes pour permettre aux entreprises d’avoir un seul système de pompage répondant à plusieurs applications, plusieurs liquides et offrant une plage de fonctionnement plus ample sans autres accessoires que l’iDURA en version standard ».

 

S’adapter aux variations de production

« Avec la gamme iDura, nous avons apporté une réponse au marché en ce qui concerne les variations de production, explique le technico-commercial. Nous équipions déjà nos pompes Dura de variateurs de fréquence à intégrer dans des coffrets, mais la nouvelle gamme iDura intègre directement un variateur de fréquence, offrant une lecture claire du débit de la pompe. » Chaque iDura comprend une fonction de lecture  du débit : chaque unité est préprogrammée avec le débit nominal pour sa taille et affiche le débit de la pompe par rapport à sa vitesse de rotation. Grâce au potentiomètre du variateur, les utilisateurs peuvent facilement augmenter ou diminuer le débit pour s’adapter aux variations de production, éliminant ainsi le besoin de calculer la vitesse nécessaire pour un débit souhaité. « Ainsi, il est par exemple possible pour un client de réaliser un fonctionnement  progressif commençant à 100 l/h min et finissant à 800 l/h. » Le variateur de fréquence peut être raccordé à un automate extérieur afin de réguler le débit, à partir d’un signal 4-20 mA.

 

Pompe iDura 25 développée par Verder.

Dispositif de détection de rupture de tuyau

Afin d’éliminer les contrôles et câblages additionnels, le dispositif de détection de rupture des tuyaux est précâblé et utilise le même écran pour indiquer qu’il a automatiquement arrêté la pompe. Michael Chopineau explique : « La pompe Dura est équipée de tuyaux en matières élastomères : les frottements répétés et les usures mécaniques peuvent entraîner la casse de ces derniers. Mais puisque le couvercle est hermétiquement fermé, le client n’est pas en mesure de détecter, en temps et en heure, une fuite interne. Il peut alors utiliser une pompe défectueuse pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines. Cela entraîne un décrassage pénible de la pompe et une potentielle contamination du process. » La fonction de détection de rupture de tuyau de la gamme iDura permet de détecter une anomalie par l’analyse d’une évolution de pression. En effet, lorsqu’un tuyau rompt dans le corps de pompe, un capteur détecte l’augmentation de pression générée par l’expansion interne du liquide. « Le capteur envoie alors un signal au variateur de fréquence, qui se met automatiquement en sécurité. L’information est récupérable via un automate, un signal sonore ou encore un voyant défaut. Le client pourra réaliser une maintenance curative plus rapidement. » Cette fonction est particulièrement intéressante pour les marchés agroalimentaire et pharmaceutique. À noter que la lubrification interne (glycérine) aux pompes est certifiée pour les contacts alimentaires.

 

Lecture du débit

Le variateur de fréquence offre une lecture du débit visible sur l’écran de celui-ci. Il faut cependant préciser qu’il s’agit là d’une extrapolation : il n’y a pas de débitmètre dans la pompe qui lirait instantanément le débit. « La gamme iDura ne dispose pas d’un débitmètre en sortie de pompe. Le variateur de fréquence réalise un calcul à partir de trois éléments : la fréquence, la vitesse et la cylindrée de la pompe. Nous ne pouvons pas parler de lecture de débit instantanée, mais d’un report de débit. » Le client peut alors lire rapidement sur le variateur de fréquence, plutôt que de se référer à une courbe.

 

La pompe iDura permet de choisir le sens
de rotation sur le variateur de fréquence.

Autres avantages

Le panneau de commande de l’iDura comprend un bouton de contrôle du sens de pompage. Une fonctionnalité permettant de dégager les lignes d’alimentation obstruées, et par conséquent d’économiser de l’argent en récupérant des produits chimiques précieux. Elle offre également un gain de temps en contribuant au changement rapide du tuyau, bien qu’il soit peu fréquent. L’iDura peut fournir des informations de diagnostic utiles à la résolution de problèmes en indiquant la puissance absorbée, le courant consommé, la fréquence du variateur et la vitesse de la pompe. « Les informations de sécurité ne peuvent cependant pas être remontées, précise le technico-commercial. Nous avons d’autres gammes de pompes péristaltiques  déjà équipées d’un report de fréquence, et il s’agit là d’un axe d’amélioration possible pour la gamme iDura. »

 

Pour les Dura 5 à Dura 55

La gamme iDura existe pour les pompes Dura 5 à 35. « Nous couvrons 70 % de la gamme Dura avec la version iDura, précise Michael Chopineau. La gamme s’étoffe en 2021 : la gamme iDura 45 est en cours de finalisation et devrait être disponible courant  2021, et nous travaillons parallèlement sur la gamme iDura 55. » Les pompes iDura sont très utilisées dans les applications minières telles que le transfert de matière, le dosage de réactifs, le dosage de chaux et la floculation dans le traitement des eaux. Elles sont également utiles pour les applications d’échantillonnage, le traitement des eaux usées et diverses autres applications de dosage de produits chimiques chargés ou non, visqueux ou non.

 


 

Installation en quatre étapes

Les pompes Verderflex sont fabriquées en Union européenne dans des installations accréditées ISO 9001, ISO 14001 et ISO 18001. S’appuyant sur la technologie innovante qui caractérise les pompes Verderflex, l’iDura simplifie considérablement l’installation sur site en quatre étapes, à savoir : installer la pompe dans la tuyauterie existante, la raccorder à l’alimentation électrique, programmer le débit souhaité à l’aide du potentiomètre du variateur, pomper le liquide souhaité.

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.