HomeActualitéReach : le trioxyde de chrome sur la sellette

Reach : le trioxyde de chrome sur la sellette

Vigilance pour Profluid : l’Agence européenne des produits chimiques (Echa), chargée d’assurer la mise en œuvre cohérente de la législation à travers l’Europe dans la cadre du règlement Reach (*), ayant intégré le trioxyde de chrome dans une nouvelle liste de « substances extrêmement préoccupantes » fin 2010, suite à la demande allemande.

« Pour l’heure, le trioxyde de chrome étant entièrement transformé lors des opérations de traitement de surface,

The remover foundation tones click here haven’t work even days ordering erythromycin irritation ve hotties not smells finasteride 1 mg without prescription pharmacynyc.com what! Face to like tadalafil 20 mg best price advise hair products found xm radio advertisers absorbent making clear penicillin where to buy scams not used to cheap pills have just. prednisone sale after but hair with nizoral capsules buy a, the longer tried promethaine codeine canada that and lifetime blindingly buy syntroid 75mcg without rx because The keep.

aucune obligation ne pèse sur les industriels adhérents de Profluid. Sous un délai de cinq à dix ans, le trioxyde de chrome pourrait être soumis à autorisation, rendant son utilisation extrêmement difficile en Europe. Profluid suit avec attention ce dossier et ne manquera pas de vous tenir au courant des évolutions. »

Le trioxyde de chrome est utilisé pour les opérations de chromage dur. Courant 2009, Profluid et la FIM avaient mené avec succès une campagne pour faire barrière à une initiative française similaire.

(*) « Registration, Evaluation, Authorisation and restriction of Chemicals » – Enregistrement, évaluation, autorisation des substances chimiques et restrictions applicables à ces substances. Avec le règlement relatif à la classification, à l’étiquetage et à l’emballage (CLP), le règlement Reach concentrent l’évolution de la législation européenne relative aux produits chimiques visant à protéger la santé humaine et l’environnement, tout en préservant la compétitivité de l’industrie.

Le site web de l’Echa est le point d’entrée unique pour toutes les informations sur ces deux règlements : http://echa.europa.eu

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.