HomeActualitéOptimisation des flux avec la nouvelle pompe à lobes BLUEline Nova

Optimisation des flux avec la nouvelle pompe à lobes BLUEline Nova

Le constructeur Börger propose depuis de nombreuses années sa gamme de pompes à lobes BLUEline, particulièrement appréciées pour le pompage de produits chargés, épais ou visqueux. En 2020, il a lancé la gamme BLUEline Nova, qui est vouée à remplacer les pompes existantes de la série PL et CL.

 

Pascal Perache, directeur général de Börger France.

En 2020, Börger avait commencé à proposer les pompes BLUEline Nova via la série AN. Cette nouvelle gamme visait à remplacer les pompes série AL qui existaient depuis 1975. Pascal Perache, directeur général de Börger France, explique : « Il s’agissait alors des prémisses de la gamme Nova. Ces pompes ont connu un franc succès, si bien que nous remplaçons aujourd’hui les gammes couvrant des débits allant de 1 à 15 m3/h et de 10 à 80 m3/h par la nouvelle génération BLUEline Nova. » La pompe à lobes volumétrique Nova établit de nouveaux standards en matière de technologie de pompes et atteint des rendements inégalés. Le nouveau design des lobes DIUS combiné à un corps de pompe et à un bloc de synchronisation optimisé garantissent un fonctionnement parfaitement fluide, et une absence de pulsations même à haute pression.

 

Rendements améliorés 

La gamme de pompes BLUEline Nova a été conçue de manière à augmenter le rendement général des pompes. Pour cela, il est nécessaire que les jeux à l’intérieur de la pompe soient les plus fins possible, de façon à limiter les fuites internes. Börger a alors travaillé sur les tolérances d’usinage et le design, deux points cruciaux. « Les nouveaux centres d’usinage nous ont permis d’aller chercher le micron quand nous cherchions le centième par le passé, témoigne Pascal Perache. Parallèlement, nous disposons aussi de nouveaux outils 3D et de simulation hydrauliques permettant d’améliorer encore nos pompes. » La fenêtre d’entrée de la pompe a également été optimisée. De forme rectangulaire, elle a été conçue de manière à améliorer la surface d’échange : le flux arrive ainsi directement au centre du corps de pompe. 

 

Pompes nouvelle génération BLUEline Nova.

Lobes hélicoïdaux brevetés DIUS

Le lobe monobloc DIUS nouvellement développé assure un pompage presque sans pulsation, même à des pressions élevées. La large surface d’étanchéité empêche un reflux du fluide et garantit une efficacité volumétrique et une performance d’aspiration optimisée. Qu’il soit en acier inoxydable ou en élastomère, le lobe DIUS est en une seule partie. Des joints toriques intégrés empêchent que le noyau du lobe en élastomère n’entre en contact avec le fluide pompé. L’arbre de pompe reste, quant à lui, sans contact avec le produit véhiculé, ce qui garantit une bonne durée de vie et un nettoyage simple. Pascal Perache ajoute : « Les lobes DIUS sont les premiers bi-lobes hélicoïdaux sur le marché des pompes. Nous avons modifié la forme géométrique des lobes et la forme du corps de pompe pour que les éléments s’appairent complètement ensemble. Nous obtenons donc un rendement meilleur et une tenue en pression plus importante : nous pouvons aller chercher des extremums à 12 bars, contre 10 bars auparavant. Le coefficient de sécurité est également plus important. »

 

La conception des lobes DIUS permet un fonctionnement parfaitement fluide, même à haute pression.

Garnitures mécaniques normalisées 

Dans le domaine des pompes, l’étanchéité dynamique de l’arbre est un aspect important. En ce qui concerne les pompes centrifuges, il existe une norme qui précise que la boîte de garniture mécanique doit être conçue pour pouvoir accueillir une garniture normalisée. « Les fabricants respectent cette norme, notamment pour répondre aux besoins des industriels de la chimie, qui ont de plus en plus d’accords avec les fabricants de garnitures mécaniques. » Aucune imposition n’est cependant précisée pour les pompes volumétriques. Chaque fabricant de pompes à lobes peut donc insérer la garniture mécanique de son choix. « Avec notre nouvelle gamme BLUEline Nova, nous avons souhaité permettre l’intégration de garnitures mécaniques normalisées de l’ensemble des grands faiseurs du domaine, tels que John Crane, Flexibox ou encore Burgmann. De plus, cela autorise des garnitures mécaniques simples ou doubles pressurisées. » La large chambre intermédiaire de la pompe autorise donc l’implantation de différents systèmes d’étanchéité grâce à son volume adéquat, ce qui permet à Börger de proposer des pompes davantage conformes à ce que certains clients de l’Oil & Gas ou de la chimie attendent. 

 

Vue éclatée de la pompe BLUEline Nova Clean.

Versions Clean et Tough 

« Auparavant, les pompes de la série PL étaient équipées de plaques d’usure axiales blindant le corps, précise Pascal Perache. Les plaques de protection radiales étaient alors disponibles en option. Avec la nouvelle génération Nova, nous avons souhaité rationaliser la gamme. » La version Clean de la BLUEline Nova a été conçue pour véhiculer des produits purs et non abrasifs. Les plaques d’usures ne sont alors pas nécessaires. Cette pompe, avec le minimum d’espace mort, peut être nettoyée selon les normes sanitaires CIP et NIP. « Cette version sera donc destinée au pompage de produits non soumis à l’abrasion et sera livrée avec un corps poli. » Pour le transfert de fluides abrasifs contenant des solides, Börger a développé la pompe Nova Tough. Un blindage total du corps de pompe est assuré par des plaques d’usures axiales et radiales. Ces plaques sont parfaitement intégrées dans le corps de pompe dans une conception à flux optimisé. En cas d’usure, les plaques se remplacent rapidement et facilement grâce à la conception brevetée MIP (Maintenance in place) de Börger. « Nous avons ainsi découpé notre gamme avec des pompes dédiées soit à des applications propres, soit à des applications abrasives, corrosives ou agressives. » Les pompes BLUEline Nova peuvent être intéressantes pour le traitement des eaux usées et des boues, le traitement des solvants, la papeterie, la sucrerie ou la méthanisation. « D’une manière générale, nos pompes BLUEline Nova peuvent être utilisées pour toutes les applications avec fluides chargés, épais ou visqueux. »

 

Vue éclatée de la pompe BLUEline Nova Tough.

Groupe électropompe avec conception monobloc 

La pompe BLUEline Nova peut être utilisée avec différentes motorisations. Sur demande, la motorisation électrique peut être flasquée directement sur la pompe. Ainsi, le design est encore plus compact avec l’élimination de l’accouplement et du châssis. Le directeur général explique : « Nous avons désormais la possibilité de livrer un groupe électropompe avec une conception monobloc. Lorsqu’on livre un groupe monobloc, celui-ci est traditionnellement composé d’une pompe, d’un accouplement semi-rigide et d’un motoréducteur. Avec la BLUEline Nova, nous pouvons flasquer le motoréducteur sur la pompe sans y ajouter d’accouplement. Du fait que la pompe est auto-amorçante, nous pouvons la livrer sur châssis mobile. »

 

 


Les pompes BLUEline Nova peuvent être utilisées en tant que pompes fixes, mobiles ou submersibles.

Conception conforme aux normes les plus exigeantes 

Toutes les pompes et unités de pompage Börger peuvent être fabriquées conformément aux directives européennes ATEX (94/9/EG) pour une utilisation dans des atmosphères potentiellement explosives. De plus, une conception conforme à l’API-676 est disponible. Une exécution selon les réglementations alimentaires CE 1935/2004 et FDA ou une conception de pompe techniquement étanche selon les exigences allemandes TA Luft sont également possibles. 

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.