HomeActualitéKSB équipe des dragues de pompes spéciales

KSB équipe des dragues de pompes spéciales

Le Groupe KSB équipe de pompes spéciales, deux dragues construites dans un chantier naval hollandais. Le premier navire, destiné à un client belge, est une drague aspiratrice autopropulsée et disposant d’une cale de stockage. Elle est équipée de six pompes. Cinq d’entre elles sont des pompes pour matières solides (pompes slurry) construites aux États-Unis (Géorgie) par GIW, filiale de KSB. Les deux plus grands groupes motopompes pèsent chacun 5 500 kg. Ils disposent de roues à trois aubes d’un diamètre de 835 mm. Le corps et les roues sont en fonte spéciale très résistante à l’abrasion. En effet, les pompes transportent un mélange eau-sablegravier d’une densité pouvant atteindre 1,3 tonne/m3. Elles aspirent près de 2 500 tonnes de matières solides par heure jusqu’à une profondeur de 20 mètres. En outre, une pompe à volute, monocellulaire, de 160 kW, de la gamme Etanorm, est utilisée en pompe « de jetting » : elle alimente les buses qui délivrent des jets haute pression pour décoller le mélange sable-gravier. Ce dernier est ensuite refoulé dans la cale par les grosses pompes slurry. Cette pompe Etanorm intervient également lors du déchargement, pour diluer à nouveau le mélange sable-gravier en cale afin que les pompes slurry puissent le refouler hors du bateau. Tous les groupes motopompes sont équipés d’un moteur électrique à vitesse variable. Plusieurs génératrices diesel assurent l’alimentation électrique. La drague est auto-propulsée et peut au besoin servir de porteconteneurs. Le deuxième navire est une drague sans cale propre et non autonome destinée à un client aux Pays-Bas. Le mélange est transporté vers une installation de séparation à terre à l’aide de deux pompes spéciales montées en série via une conduite de refoulement pouvant atteindre 1 500 mètres. Les deux pompes de 5 400 kg chacune sont également fournies par GIW, la filiale américaine de KSB. Il s’agit d’une variante immergée dotée d’un corps haute pression, d’une roue et d’une plaque d’usure fabriqués dans une fonte spéciale développée par KSB, particulièrement résistante à l’abrasion. Le navire est en outre équipé de deux pompes « de jetting » de 160 kW et de trois pompes haute pression destinées à l’alimentation des garnitures de presse-étoupe des grosses pompes de dragage. Les pompes devraient être installées à partir de février 2010.

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.