HomeActualitéCeeri : rigueur, polyvalence et réactivité

Ceeri : rigueur, polyvalence et réactivité

Exemple de skid réalisé par Ceeri.

La société Ceeri, créée en 2005 par Patrick Budai, actuel directeur général, est implantée à La Ravoire (73), près de Chambéry en Savoie. Ce bureau d’études ingénierie et ensemblier industriel propose son savoir-faire aux industriels du domaine de la chimie, de la parachimie, de la cosmétique, de l’environnement ou encore du plastique et du papier.

 

Les activités de Ceeri sont d’abord focalisées sur l’engineering : la société travaille principalement avec les industriels du domaine de la chimie et de la parachimie, qui traitent des produits corrosifs ou inflammables, et dispose d’une offre de services qui va de l’avant-projet jusqu’à l’étude d’exécution selon le cahier des charges du client. Patrick Budai explique : « Nous réalisons l’étude d’avant-projet, de Basic Engineering, puis nous faisons les études d’exécution : schéma de procédé, définition des plans d’équipements, structures métalliques, études de tuyauterie, études de supportage, etc. ». Parallèlement, Ceeri réalise tout ou partie des installations qu’elle étudie. « Nous sommes capables de proposer la partie fournitures, mais nous sommes aussi capables de proposer une partie service, les deux étant cumulables ou non », ajoute le directeur général.

 

Agent de la marque Ytron

 

Zoom sur le système rotor-stator de l’Ytron Z qui offre un haut cisaillement.

Depuis 2006, Ceeri est agent commercial de la société allemande Ytron, et distribue ses solutions de mélange en exclusivité en France et dans les pays francophones. Cette société allemande, située près de Munich, bénéficie d’une expérience de plus de cinquante ans dans le domaine du mélange, et propose trois gammes principales de mélangeurs. Patrick Budai présente : « Nous proposons via Ytron plusieurs technologies de mélangeurs. La première gamme est constituée des mélangeurs à jet axial Ytron-Y, dont l’objectif est de réaliser du mélange homogène sans sédimentation et sans effet Vortex, de façon à éviter l’intégration d’air dans les liquides dans les cuves. Ensuite, la gamme de mélangeurs-disperseurs Ytron-ZC sera utilisée pour incorporer en ligne et en continu des poudres dans des fluides liquides ou pâteux. Enfin, la gamme d’homogénéisateurs type rotor-stator en ligne de la gamme Ytron-Z conviendra aux applications nécessitant du cisaillement, de l’homogénéisation, de la réduction de taille ou encore du broyage humide ». Les deux activités de Ceeri se complètent bien. Autrement dit, les industriels intéressés par des solutions de mélange Ytron deviennent souvent des clients de la société car ils ont besoin que le mélangeur soit fourni avec des équipements, des pompes, de l’instrumentation, des cuves, etc. Ceeri apporte également une valeur ajoutée aux produits Ytron en offrant du conseil ou de l’étude complémentaire pour l’installation. Patrick Budai ajoute : « Dans le sens inverse, cela nous permet de proposer des solutions de mélange différenciées en intégrant les appareils de type Ytron dans nos fournitures ».

 

Un marché de niche

 

Aujourd’hui, Ceeri se définit comme une société polyvalente, sérieuse et réactive. « Puisque nous avons une structure de taille relativement petite, nous avons la capacité de réagir rapidement sur nos projets, explique Patrick Budai. C’est d’ailleurs un souhait de ne pas devenir un “gros de l’engineering“ : nous cherchons davantage à faire du résultat qu’à faire du chiffre. Nous sommes plutôt sur des marchés de niche, nos projets sont de petite à moyenne taille. » La gamme de mélangeurs Ytron est également destinée à des marchés de niche. Le directeur général poursuit : « Nos solutions de mélange sont utilisées lorsque les solutions classiques atteignent leurs limites ou ne sont pas satisfaisantes. Les clients se tournent vers nous lorsqu’ils rencontrent des problématiques de mélange qu’ils n’arrivent pas à résoudre. L’aspect coût vient généralement en second lieu ».

Homogénéisateur continu en ligne Ytron-Z.

 


 

ÉVOLUTIONS DES DEMANDES DES CLIENTS

« Aujourd’hui, nous ressentons le besoin d’aller toujours plus vite, de fournir des équipements rapidement, explique Patrick Budai. Souvent, avec la marque Ytron, nous passons généralement par le prêt intermédiaire d’appareil. Après détermination et phase d’essai, nous pouvons laisser l’appareil à disposition du client s’il donne satisfaction avant la livraison d’un appareil neuf, qui court généralement de huit à dix semaines. Une autre tendance se dégage : la polyvalence. Les produits lancés chez nos clients n’ont pas forcément une longue durée de vie assurée. Ils accordent alors un réel intérêt pour des appareils qui peuvent être utilisés pour d’autres applications ultérieures. »

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.