HomeActualitéLe WEG Motor Scan à l’écoute des moteurs

Le WEG Motor Scan à l’écoute des moteurs

WEG avait dévoilé pour la première fois sur le salon Pollutec 2018 le nouveau WEG Motor Scan, une solution qui permet d’assurer le suivi à distance des moteurs afin d’optimiser leur disponibilité et d’assurer la maintenance préventive. Nous avons échangé avec Yves Jamet, Responsable gestion de projets et marketing chez WEG France SAS.

Le WEG Motor Scan, avec une conception totalement hermétique.

WEG, qui compte près de 31 000 salariés à travers le monde et dont le siège social est situé au Brésil, est l’un des leaders de la fabrication de moteurs électriques basse et moyenne tension. Il a récemment présenté sa solution WEG Motor Scan, un outil IoT qui se présente sous la forme d’un capteur sans fil venant se positionner sur un moteur électrique avec carcasses à ailettes ou mécanosoudées. L’objectif ? Surveiller la température, surveiller les vibrations sur les trois axes (X, Y et Z) et surveiller les temps de fonctionnement.

Une configuration simple

Le capteur WEG Motor Scan, fixé sur le moteur, s’accompagne d’une application pour smartphone ou tablette fonctionnant sous iOS ou Android. Yves Jamet précise : « Cette application permettra dans un premier temps de paramétrer le capteur IoT. Via l’interface, une géolocalisation de tous les appareils sera réalisée, puis l’utilisateur pourra y appliquer l’étiquette de son choix pour chaque appareil, de manière à clairement les identifier ». L’étape suivante consiste ensuite à configurer le WEG Motor Scan en renseignant les informations techniques. Yves Jamet ajoute : « Lors du paramétrage d’un moteur de marque WEG, il suffira de renseigner le numéro de fabrication du moteur et l’application recherchera automatiquement dans la base de données WEG toutes les caractéristiques propres au moteur. Dans les cas où ce numéro de fabrication est illisible ou avec l’utilisation de moteurs d’une autre marque, l’utilisateur devra remplir manuellement un formulaire électronique, disponible dans l’application, demandant les caractéristiques techniques du moteur, comme la vitesse ou la puissance par exemple ».

L’application mobile permet la surveillance des moteurs et l’analyse des données récoltées.

Relevé des données

Après l’installation, l’exploitation du capteur IoT est relativement simple. L’application mobile permettra au smartphone de récupérer automatiquement les mesures réalisées sur le WEG Motor Scan. En cas d’accès impossible au réseau mobile, le smartphone collectera tout de même les données via le Bluetooth. « Parallèlement, la solution WEG Motor Scan propose l’accès à un portail sécurisé qui permettra d’obtenir un historique des données, de programmer des seuils, d’avoir une vision du parc et, d’une manière plus générale, de profiter d’éléments clés pour la maintenance préventive », explique Yves Jamet. Jusqu’ici, l’application mobile est la seule alternative pour synchroniser les données avec le portail en ligne. Mais des développements sont en attente.

Futurs développements

Yves Jamet déclare : « Nous allons bientôt fournir une passerelle “Gateway“ qui pourra être installée sur site et permettre la synchronisation automatique des données sans avoir à se déplacer avec un smartphone. D’autres fonctionnalités viendront également compléter le WEG Motor Scan : surveillance du déséquilibre, du désalignement, de la vitesse, du nombre de démarrages horaires, de la consommation et de la charge du moteur. Ces deux dernières données permettront de connaître le rendement réel du moteur et d’estimer son efficacité énergétique. À plus long terme, nous prévoyons une version ATEX du WEG Motor Scan, qui sera développée pour la pétrochimie, pour les ambiances explosives ». Le WEG Motor Scan est récent puisqu’il n’a été diffusé en clientèle qu’au début de cette année 2019 : ces nouveautés viendront rapidement compléter l’offre de WEG.

L’Industrie 4.0 selon WEG

Le capteur est fixé au moteur par une vis : aucune connexion électrique n’est réalisée entre le capteur et le moteur.

WEG a mis sur pied un comité dédié à l’Industrie 4.0, basé à son siège, au Brésil. Le WEG Motor Scan fait clairement partie de l’axe de développement lié à l’offre client. WEG a aussi développé d’autres produits bien plus spécifiques comme, par exemple, un IoT dédié à la surveillance des diodes tournantes sur des alternateurs. Yves Jamet ajoute : « WEG a aussi beaucoup investi dans les énergies renouvelables, plus particulièrement dans le photovoltaïque et l’éolien. Nous sommes aujourd’hui capables, sur le continent américain, de livrer des ensembles complets de centrales ». WEG consacre beaucoup d’effort et d’investissements dans la R&D : 3 100 ingénieurs répartis dans le monde entier et l’équivalent de 70 millions d’euros qui ont été investis dans l’innovation technologique en 2018.

 


 

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.