HomeActualitéLe biolubrifiant Diesterlub de Novance remporte l’appel d’offre de l’ONF

Le biolubrifiant Diesterlub de Novance remporte l’appel d’offre de l’ONF

Novance, filiale du groupe Sofiprotéol, a remporté l’appel d’offres européen de l’Office National des Forêts (ONF) concernant la fourniture d’huile de chaîne de tronçonneuse biodégradable, sur l’ensemble du territoire français. Après un déverglaçant végétal pour pistes d’aéroport ou un liant végétal pour peintures, Novance, qui affiche 50 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 123 salariés sur Compiègne, continue d’innover dans l’industrie des huiles végétales, et devient fournisseur exclusif de l’ONF en huile de chaîne de tronçonneuse biodégradable grâce à sa gamme de biolubrifiants Diesterlub. Anticipant le décret d’application de la Loi d’Orientation Agricole, qui impose le remplacement de tous les lubrifiants d’origine pétrolière à usages perdus dans les zones naturelles sensibles par des biolubrifiants répondant aux critères du label écologique européen, l’ONF a décidé de lancer un appel d’offre européen en juillet 2008, pour la fourniture d’huiles de chaînes de tronçonneuses biodégradables. D’abord sélectionné sur dossier selon des critères économiques, techniques et environnementaux, le biolubrifiant Diesterlub de Novance a été testé durant six mois sur le terrain par les ouvriers forestiers de l’ONF, dans différentes régions de France, sur différentes essences d’arbres, différents diamètres de troncs et avec différentes tronçonneuses. Verdict positif, puisque Novance remporte le marché et devient fournisseur exclusif de l’ONF en huile de chaîne de tronçonneuse. Bénéficiant de l’éco-label Européen, ce biolubrifiant répond à des normes internationales très strictes afin de garantir la préservation de l’environnement, la protection des utilisateurs et des performances élevées. Rappelons que chaque année, quelques 150 000 tonnes d’huile à usage perdu, essentiellement des huiles minérales non-biodégradables et contenant des additifs eco-toxiques nocifs ou irritants, sont dispersées dans la nature en Europe.

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.