HomeActualitéBürkert : innovation et proximité client

Bürkert : innovation et proximité client

Pour se démarquer, les constructeurs innovent en permanence, et intègrent à leurs solutions globales une offre de service de plus en plus complète. C’est le cas de Bürkert Contromatic SAS, qui investit chaque année pour anticiper les besoins du marché du contrôle et de la régulation des fluides. Nous avons donné la parole à Christope Brünner, directeur général de Bürkert France.

Qui êtes-vous ?

 

Production de capteurs à l’usine de Triembach-au-Val, en Alsace.

Christophe Brünner : En charge du marché français et africain, partie francophone, hors Maroc et Tunisie, depuis 1970, Bürkert Contromatic SAS est la filiale commerciale française du groupe familial allemand Bürkert, spécialiste du contrôle et de la régulation des fluides. Basée à Triembach-au-Val en Alsace, sur le même site que l’usine française, centre de compétence mondial pour l’instrumentation industrielle, notre équipe de 50 personnes commercialise toute la gamme de produits Bürkert. Cette gamme comprend des électrovannes, des vannes process à siège droit ou incliné, à membrane, de régulation, à boisseaux sphériques ou encore à papillons, mais également des capteurs ou des débitmètres massiques pour le gaz, des îlotsarmoires de pilotage et des systèmes spécifiques allant du bloc mécatronique au skid de process. Nos composants comme nos solutions systèmes répondent aux attentes de diverses applications, notamment dans les marchés pharmaceutiques, biotechnologiques, cosmétiques,agroalimentaires, mais également dans le domaine de l’eau (eaux propres, assainissement, eaux de boissons), du gaz (métallurgie/fonderie, verrerie, mécanique, gaz industriels) et de la microfluidique (hématologie, impression jet d’encre, médical, analyse )

Les valeurs de Bürkert sont la proximité, avec nos clients, marchés et équipes, le courage d’entreprendre, de décide et d’agir, et l’expérience. Notre objectif est de capitaliser sur les échanges entre nos clients, nos partenaires, nos fournisseurs et nos équipes. Nous souhaitons conserver notre indépendance, atteindre le leadership en matière de technologie, être ouvert et responsable.

Comment percevez-vous l’état du marché actuel ?

 

Système d’analyse en ligne de la qualité de l’eau, SmartLab.

C.B. : Nos clients souhaitent de plus en plus se concentrer sur leur « coeur de métier », en s’appuyant sur des partenaires et fournisseurs leur proposant une offre technicoéconomique globale de qualité, intégrant du service. Il est aujourd’hui important de limiter le nombre de fournisseurs et rationaliser le coût de gestion s’y afférant. Dans le cadre de l’usine 2.0, et bientôt 4.0, les différents marchés que nous servons ont aussi en commun une évolution vers des technologies ultra-modernes, une digitalisation et automatisation forte. Cela nous ouvre encore de nombreuses perspectives de croissance dans le contrôle et la régulation des fluides. À cet effet, nous innovons constamment par le lancement de nouvelles solutions, telles que notre débitmètre FLOWave par exemple, utilisant la technologie unique des ondes acoustiques de surface (SAW) qui permet de mesurer le débit de liquide sans aucune pièce à l’intérieur du tube, éliminant ainsi de nombreux points faibles des débitmètres actuellement sur le marché et garantissant ainsi les qualités sanitaires du fluide mesuré. Un autre point remarqué aujourd’hui : la proximité avec le fournisseur. Conséquence de la mondialisation grandissante des activités industrielles, nos clients souhaitent bénéficier d’un support local aux quatre coins du globe afin d’assurer le soutien technique, commercial et humain à leur équipe.

Pour vous, quelles en sont les conséquences directes ?

 

C.B. : Actuellement, nous consacrons chaque année 8 % de notre chiffre d’affaires à l’investissement en R&D afin de rendre nos solutions plus intelligentes et interconnectées, favorisant une transmission simple et efficace de toutes les données nécessaires au bon fonctionnement de l’outil industriel. Nous avons mis en place une nouvelle plateforme électronique d’intégration des nouveaux produits Bürkert, nommée EDIP, pour Efficient Device Integration Platform. Cette plateforme est constituée de composants électroniques et logiciels, ainsi que des mécanismes intelligents intégrant un concept de contrôle et d’affichage standardisé, simple et convivial : elle permet de contrôler plusieurs appareils en même temps. Afin de répondre aux attentes de nos clients nous avons également segmenté, au niveau mondial, nos équipes commerciales via quatre grandes familles d’applications : Hygienic, Water, Micro et Gas. Celles-ci sont régulièrement formées sur ces applications. En France, la couverture géographique locale est largement déployée : elle est assurée via 15 ingénieurs technico-commerciaux, épaulés par 6 responsables de marchés, une équipe de vente interne de 13 personnes et un département Services et Ingénierie de 3 personnes. Nous faisons également le choix de maintenir notre production de produits en Europe, en Allemagne et en France, ce qui nous aide à maintenir une qualité premium.

Quelles solutions apportez-vous aux industriels ?

 

Transmetteur Multi-Cell 8619 proposé par Bürkert.

C.B. : Fort de ses 100 000 références, Bürkert est l’une des seules entreprises pouvant offrir un panel aussi large de
composants : électrovannes, vannes process, instrumentation industrielle, débitmètres massiques pour gaz, solutions de pilotage… Sans oublier les systèmes dédiés, notamment les solutions complexes mécatroniques et de process. Notre organisation par applications nous permet d’être encore plus à l’écoute de nos clients et d’anticiper les évolutions du marché pour mutualiser l’expérience « process » acquise depuis plus de 70 ans, au sein du groupe Bürkert, via ses 2 700 collaborateurs. Grâce à notre ADN d’entrepreneurs, nous sommes en mesure d’aider nos clients dans l’amélioration de leurs procédés, en partant d’une idée ou d’un concept pour arriver à une solution technico-économique attrayante bénéficiant des dernières technologies. Notre maillage local français et international nous permet d’accompagner à l’exportation nos clients français, grâce à la proximité d’un relais local Bürkert dans le monde entier.

 

À lire dans le Journal des Fluides n°81 Juillet/Août 2017

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.