HomeActualitéFocus techniqueChesterton annonce son nouveau joint rotatif Matrix

Chesterton annonce son nouveau joint rotatif Matrix

Reconnu comme spécialiste des équipements rotatifs, stationnaires et hydrauliques, mais aussi des solutions d’étanchéité des fluides industriels, Chesterton a annoncé en mai dernier le lancement sur le marché du joint rotatif Matrix : facile à installer, il minimise les temps d’arrêts et élimine les réparations coûteuses et les fuites.

 

Zoom sur la construction du joint rotatif Matrix.

Le joint rotatif Matrix breveté Chesterton est un joint fendu conçu pour la protection des roulements. Il a été développé pour fonctionner sur des équipements usés et pouvant avoir d’importants faux-ronds. La conception unifiée de l’ensemble est une innovation. Elle associe deux technologies maîtrisées par Chesterton : celle du polyuréthane et celle des fibres synthétiques imprégnées. Ainsi la performance et la fiabilité du joint Matrix sont optimisées. La tresse, en fibre synthétique imprégnée, crée une étanchéité contre l’arbre en rotation. Les broches en nylon empêchent la rotation de la garniture avec l’arbre. La mousse à cellules fermées dynamise la tresse et aide à créer une bonne étanchéité. La cage, en matériau polymère flexible et durable, unifie quant à elle l’assemblage et dynamise l’étanchéité.

Applications visées

Le joint rotatif Matrix peut être utilisé dans pratiquement toutes les industries et en particulier pour les gros équipements tels que les pompes, les boîtes de vitesses, les convoyeurs, les moteurs, les ventilateurs et les paliers. Il offre une protection efficace contre la contamination externe et maintient une lubrification optimale à l’intérieur des logements de roulements en éliminant les fuites. Grâce à sa conception brevetée sécable, l’installation peut être réduite de quelques heures à quelques minutes en évitant un démontage, un remontage et une main-d’œuvre coûteuse.

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.