HomeActualitéFlowTRANS US W : premier capteur de construction 100 % Jumo

FlowTRANS US W : premier capteur de construction 100 % Jumo

Alors que le spécialiste de la mesure Jumo faisait appel à différents partenaires pour proposer des solutions de mesure de liquides, il dévoile aujourd’hui le lancement du débitmètre FlowTRANS US W, totalement conçu et fabriqué par ses soins. Les versions W01 et W02 sont respectivement disponibles depuis février et juin 2022.

Historiquement, Jumo conçoit et fabrique dans ses usines des capteurs de pression différentielle pour les process industriels, associés à des organes déprimogènes. Le constructeur était ainsi présent sur des applications complexes de mesure de débit, mais il ne proposait pas d’offre pour la mesure de débit des liquides. Michel Ediar, directeur commercial chez Jumo, explique : « Depuis environ huit ans, nous concevions des débitmètres électromagnétiques en partenariat avec d’autres constructeurs, comme ABB ou Bürkert. Nous avons parallèlement travaillé au développement de productions 100 % Jumo. » Aujourd’hui, le capteur FlowTRANS US W constitue le premier débitmètre dédié aux fluides entièrement fabriqué par Jumo.

Version W01

Le Jumo FlowTRANS US W01 est un débitmètre qui mesure avec précision dans les milieux conducteurs et non conducteurs, et est absolument sans usure. Emmanuel Caron, technicien bureau d’études chez Jumo, déclare : « Disponible depuis février 2022, le débitmètre W01 utiliser le principe de mesure du temps de transit. » La précision est de ± 2 % de la valeur mesurée. Un capteur de température supplémentaire est déjà intégré. Grâce à son boîtier sans métal et au tuyau en plastique utilisé dans des diamètres nominaux compris entre le DN15 et le DN32, il peut être utilisé de manière flexible, même dans des milieux corrosifs. « Conçu en PPSU, PEEK ou EPDM, le débitmètre peut être adapté pour le traitement de l’eau potable », poursuit le technicien. Les pressions nominales peuvent aller jusqu’à PN16 et la température du fluide jusqu’à 80 °C. Même des mesures à des températures allant jusqu’à 95 °C sont possibles avec moins de précision. Il peut être facilement intégré dans les systèmes existants. L’indice de protection IP65 en fait un partenaire flexible pour une grande variété de process.

Version W02

D’autres variantes du FlowTRANS US W offrent une gamme de fonctions considérablement élargie. En plus des caractéristiques de base, la version W02 dispose notamment d’un écran TFT et d’une interface Bluetooth. La précision est de ± 1 % de la valeur mesurée. De plus, cette version peut être utilisée pour mesurer la pression. Une application a également été développée pour ces appareils. Une version est disponible avec une interface IO-Link et une autre peut être utilisée avec le système Jumo digiLine, un réseau de capteurs intelligents pour l’analyse des liquides. Emmanuel Caron témoigne : « Nos débitmètres doivent prendre en compte quelques critères techniques. D’abord, au niveau des bulles de gaz : le capteur sera mis en erreur si plus de 1 % de volume de gaz est mesuré. Le pourcentage de matière solide dans le liquide sera aussi surveillé : il devra être inférieur à 5 % du volume. Les viscosités du fluide ne devront pas non plus dépasser 100 Cp. Des voyants présents sur le débitmètre donnent l’état du capteur. »

Les applications

Les applications possibles sont diverses et vont de la gestion de l’eau et de l’environnement au dosage de produits chimiques. Le domaine d’application s’étend des systèmes de traitement de l’eau de petite et moyenne taille aux systèmes de galvanoplastie ou à la construction de pompes. Le Jumo FlowTRANS US W01 convient également aux applications de chauffage, de climatisation et de ventilation, par exemple dans les circuits d’eau de refroidissement ou la technologie des tours de refroidissement.

Du changement à la direction de Jumo

En juin 2022, Bernard Juchheim et son fils Michael Juchheim quittent la direction opérationnelle de l’entreprise, tout en restant décisionnaires dans l’entreprise. Désormais, Dimitrios Charisiadis est l’unique CEO, accompagné du COO Steffen Hoßfeld.

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.