HomeActualitéDu nouveau chez Aremeca

Du nouveau chez Aremeca

Seul fabricant français de bancs d’étalonnage de pression, Aremeca développe régulièrement des étalons dans le domaine de la très haute pression.  En effet, le marché évolue en permanence et la très haute pression est en augmentation depuis quelques années. L’aéronautique, l’automobile, l’agroalimentaire, la recherche sont les principaux vecteurs de cette croissance. On trouve désormais sur le marché des capteurs jusqu’à 15 000 bar, mais aucun moyen d’étalonnage adéquat.

Les balances manométriques actuellement disponibles sur le marché permettent d’atteindre une pression de 5 000 bar maximum pour 100 kg de masses. Elles sont totalement manuelles et peuvent éventuellement être associées à un multiplicateur de pression, bien souvent difficile de mise en œuvre, peu fiable et de faible précision.

Aremeca a donc étudié, développé et mis au point un banc de comparaison 10 000 bar. Son service Recherche & Développement est en phase finale de test d’une balance manométrique 10 000 bar. L’innovation majeure de ce produit consiste en la miniaturisation et la mise au point d’un piston-cylindre étalon qui est capable de supporter des contraintes très importantes dues aux hautes pressions appliquées, tout en conservant une grande mobilité permettant d’atteindre la précision attendue. Il n’existe actuellement aucun produit capable de générer 10 000 bar avec seulement 50 kg de masses et une précision de 1.10-4.

Balance BH2-10000B

Dans un second temps, cette balance 10 000 bar sera automatisée : il sera possible de réaliser des programmations de cycle montée-descente en pression, des calculs de la valeur de pression générée en fonction des paramètres environnementaux. La balance 10 000 bar qu’Aremeca proposera sera en conformité avec les directives qualité concernant la traçabilité des mesures de pression. Le banc de comparaison 10 000 bar (CH2-10000B) est déjà disponible à la vente. La balance manométrique 10 000 bar (BH2-10000B) le sera pour fin 2017.

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.