HomeActualitéABB optimise le mélange par la modélisation informatique des flux

ABB optimise le mélange par la modélisation informatique des flux

Pour permettre aux équipements de fonctionner à qualité constante et en temps réduit tout en économisant au maximum l’énergie, l’Activité Cellier du groupe ABB, spécialisé dans les technologies de l’énergie et de l’automation, a utilisé la modélisation informatique des flux pour développer une gamme complète de mélangeurs et réacteurs basée sur la technologie des pales Celmix, couramment utilisées pour les mélanges nécessitant une homogénéisation à vitesse réduite. Explication du processus d’optimisation par la simulation dynamique des flux dans le réacteur.

ABB_REACTEUR_2L’Activité Cellier d’ABB, basée à Aix-les-Bains, conçoit, installe et met en service, depuis plus e 50 ans, des installations de formulation pour les industries du papier, des lubrifiants et graisses industriels, des peintures et résines, ainsi que la chimie de spécialités. Aujourd’hui, ABB propose une gamme de mélangeurs et réacteurs intégrant des mobiles d’agitation Celmix composés de pales à flux axial. Ces derniers sont couramment utilisés pour des mélanges nécessitant une homogénéisation à vitesse réduite, notamment pour le « blending » des lubrifiants, la cuisson de l’amidon ou en tant que réacteurs de fabrication de résine. En favorisant les contacts entre les composants et les échanges thermiques, les mobiles d’agitation Celmix permettent un bon effet de pompage à faible vitesse. Leur conception dépend du type de produit et de la performance requise : elle consiste à définir le nombre de mobiles, leur diamètre, leur largeur, la vitesse de rotation et la puissance installée ainsi que le type d’étanchéité de l’arbre d’agitation suivant la réglementation ATEX.

[…]

Retrouvez la suite de cet article dans le Journal des Fluides n°68 – Juin/Juillet 2015.

Partager:

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal des Fluides.